LOPP… SI on en parlait ?

23 jan 2011

Naturelle et sensée, la décision du Sénat semble claire: vivre soumis à la misère, ou dans un autre pays. Inscrite aussi dans la politique de logement du gouvernement, sans doute en vertu d’une « maximisation » du territoire et d’une éventuelle relance, la loi LOPPSI 2 propose entre autres une expulsion sous 48h au risque d’une amende de 3750 pour toute personne logée dans un habitat hors-norme. Nous le savons, ces personnes ont de nombreuses ressources et c’est pour cela qu’elles seront taxées… Les individus touchés par cet aspect de cette loi, sont bel et bien ceux qui ne peuvent (ou ne veulent) pas se ruiner dans un logement hors de prix; quand bien même quelques studios, situés en zone radioactive certes, mais dotée d’un permis de construire, se libéreraient. Ainsi les jeunes, les vieux, les chômeurs et autres auront le droit à un avenir radieux dans des chambres exiguës, ou pas d’avenir du tout.
LOPPSI 2 parle de sécurité intérieure… celle des citoyens ? De quels citoyens ?

http://www.droitaulogement.org/mobilisation-contre-la-loppsi-2.html2-
http://www.politis.fr/Loppsi-2-destructions-de-logements,12450.html

De la pédopornographie sur internet? Il  y en a de plus en plus, ou presque; car les gamines qui se font troncher sur les sites porno ont parfois entre 17 et 20 ans, âge idéal pour comprendre les conséquences de ses choix.
On décide donc, grâce à LOPPSI 2 (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure), de remédier à ce problème  par une solution efficace: adapter « les moyens d’enquête aux nouvelles technologies afin d’améliorer les procédures d’investigation techniques et scientifiques » et simplifier « les procédures d’alimentation du fichier national automatisé des empreintes génétiques. » Améliorer « , également, les procédures d’enregistrement et de contrôle des délinquants sexuels et aménage le régime juridique de la vidéo protection. » (www.senat.fr).
Tout cela se fera par le renforcement global des forces armées nationales (rapprochement entre gendarmeries et polices municipales, accords avec des entreprises) et leur partenariat avec les pays étrangers, ou l’accent mis sur les moyens de cyber-enquêteurs, alors que l’on continue de se payer notre tête avec des messages outranciers véhiculant ces même problèmes que cette loi est censée éradiquer.
A double échelon, cette loi « fourre-tout » aidera donc non seulement au contrôle des libertés individuelles, mais aussi à celui de la liberté d’expression sur internet, qui comme nous avons pu remarquer récemment en Tunisie, peut se révéler être une source d’information alternative à toutes ces effluves corrompues de la télévision qui ont tout juste été fichues de nous informer que le projet avec été adopté par le Sénat ce 20 janvier 2011.

http://www.loppsi.fr/
http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/09/10/le-senat-adopte-la-loppsi-2-embleme-securitaire-du-quinquennat-de-nicolas-sarkozy_1409727_823448.html )

Par ailleurs il peut être intéressant de noter l’existence de l’ ACTA (Accord de Commerce Anti-Contrefaçon), traité international signé en secret et négocié en 2007. Paranoïa mise à part, certains journalistes professionnels devraient faire leur boulot au lieu d’astiquer Pernaut… Le jeu en vaut la chandelle !
http://www.traiteacta.com/

Et pour plus d’informations, voici l’interview tirée de France Culture d’Hervé Kempf (!), écrivain et journaliste au Monde, qui nous livre ses analyses à propos des oligarchies actuelles et de leurs liens évidents avec la loi LOPPSI 2.

http://www.franceculture.com/player?p=reecoute-3685501#reecoute-3685501

Au plaisir!

‘Ko