Et pourtant j’y étais…

27 fév 2011

« Et pourtant j’y étais » est un nouveau rendez-vous hebdomaire où je vous livre les récits de mes voyages spatio-temporels. Ces histoires sont tirées de faits réels…

Les trompettistes de Limoges :

Pour agrandir : cliquez ici

Plus de 4 ans que nous travaillons sur cette représentation. Mes amis et moi-même sommes fin prêt à montrer au monde entier ce que nous considérons comme une oeuvre aboutie. 22 musiciens et chanteurs, 10 heures de travail quotidien, nous étions parés !

La salle était comble chaque soir. Le public montait sur scène, chantait, dansait, hurlait de joie. Une ambiance assez folle, je dois avouer, qui nous permit de réellement mettre notre musique en valeur.

Jean Jean, le trompettiste manchot, ne pu malheureusement pas être présent à l’ultime représentation qui se déroula au Balajo, car la douane estima que ses bras étaient de contrefaçons…

1941 : A fucking bad day !


Pour agrandir : cliquez ici

Cette journée de janvier 1941 fut rude. Faisant une promotion avant-gardiste pour le blog des 5s, l’audience présente semblait conquise.

Mais Gerards Smith, l’un des éminents dirigeants de la ville, ne supportait pas cette vision trop futuriste et tenta d’interrompre mon discours par des injonctions telles que : « Si vous l’dites », « Ah bah tiens ? », « Sauriez vous tenir debout sur un orteil ? ». Ne supportant plus d’être coupé, nous en vinrent aux mains.

Le lendemain, c’est le choc ! Gerards Smith fit la une du célèbre quotidien « Millville » tiré à plus de 500 000 exemplaires par jour. Une double page fut même consacrée à ce fumier de première. Il expliqua que le concept de blog était mort né et que ce dernier n’avait aucun but précis. Ron, le taulier, me montra cette une outrancière, ce qui me mis hors de moi.

Des années ont passé, depuis je pisse sur sa tombe tous les dimanches.

Till