Tous

Les croquis du dimanche v

Dans cette rubrique, Romain vous présente les croquis du dimanche matin, avec l’association de l’amicale d’Art. Des pauses allant de 30 sec à 10 minutes.

Poses en mouvement:

 

Lancement du site Fwells v

Lancement officiel du site Fwells ! Retrouvez les créations de Tom et Romain ! Sérigraphie, graphismes, illustrations et logos au programme !  Cliquez ici

 

Les Dessins du Capitaine Vapeur ! v

Retrouvez les fabuleux dessins de Pierre, alias « Capitaine Vapeur »,  réalisés pour notre plus grand plaisir !

Insecte Team :


 

Les Dessins du Capitaine Vapeur ! v

Retrouvez les fabuleux dessins de Pierre, alias « Capitaine Vapeur »,  réalisés pour notre plus grand plaisir !

Art Déco :

Pierre

 

Arc en siècle? v

Petite pensée pour la sensibilité heurtée des grands esprits normaliens…

En janvier dernier, suite à l’annulation à L’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm d’un débat « sur le Proche-Orient » avec Stephanne Hessel, dans lequel il devait être question de la répression justifiée ou non du boycott des marchandises d’une nation aux actions controversées (à savoir Israël), c’est aux aux étudiants de constater que même dans les plus hautes sphères de l’enseignement, certaines questions ne se posent pas.

Voir l’article du Monde du 17 janvier

Sujet sensible qu’il convient communément d’éviter tant nous nous sentons impliqués… par le respect de l’Homme et le respect de ses droits. Pourtant, par la même implications, il conviendrait particulièrement de s’intéresser au rôle que nous avons à jouer lorsqu’il s’agit de cautionner ou de condamner des crimes, même s’ils sont perpétrés par un Etat à l’histoire douloureuse. Car nous pourrions citer d’autres grands pays destructeurs avec lesquels nos gouvernements font affaires, et ce depuis des années. Mais cette question est elle-même aussi sensible et difficile d’accès, dans les médias politiques ou les écoles, que celle de la liberté d’expression en France qui semble se dégrader (à en croire un certain nombre d’études menées et de lois passées).

Pour agrandir: cliquez ici

Il s’agit plutôt de comprendre ce qu’un établissement de l’importance de l’E.N.S gagne à orienter de telle sorte (en contrevenant à la devise de la République) la pensée de ses étudiants, en leur confisquant des réflexions sur de graves polémiques, alors qu’ils font non sans cynisme partie des individus qui constituent la future élite, à savoir ceux dont le diplôme et les relations donneront le plus de droits. Peut-être les positions philosophiques et politiques de Monique Canto-Sperber peuvent-elles nous en donner une idée.

Il s’agirait, selon cette dame, de ne pas s’opposer trop fermement au libéralisme économique, qui constitue un atout sans faille à l’enrichissement (tristement célèbre…) de notre pays et des personnes qui le gouvernement depuis plusieures générations, en vertu de la liberté individuelle. Mais il semblerait que certains soient plus individus que d’autres…

Lorsque gauche et droite confondues, médias et éminences grises, directeurs d’établissements publics et PDG de multinationales véreux, ou encore bourreaux et gendarmes dînent à la même table, se concertent, camoufflent et occultent des faits, des débats, tout en triant sur le carreaux, par une succession d’épreuves et de pré-requis ceux qui sont dignes de rejoindre leurs rang; nous sommes en droit de nous demander de quel côté vient réellement les terrorisme intellectuel et si l’obscurantisme religieux attaqué par les Lumières n’est pas capable de renaître sans christianisme, islam ou judaïsme… mais simplement par individualisme hédoniste et ce rationalisme déraisonné qui consiste, par exemple, à côter une vie humaine?

C’est sans doute ce dont il est plus ou moins question au dîner mensuel du Club le Siècle… Si seulement nous pouvions en discuter.  Je vous laisse vous faire une idée: http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Siècle ou http://www.france-info.com/chroniques-le-plus-france-info-2010-11-25-dans-les-coulisses-du-diner-du-siecle-499272-81-184.html

« Donner sa cervelle, mais pourquoi? » soupirait l’huître…

‘Ko

 

Et pourtant j’y étais… v

« Et pourtant j’y étais » est un nouveau rendez-vous hebdomadaire où je vous livre les récits de mes voyages spatio-temporels. Ces histoires sont tirées de faits réels…

L’embauche:

Pour agrandir : cliquez ici

Mars 1974, c’en est trop ! Cela va faire plus de 5 mois que je cherche désespérément  un travail et tous me répondent à l’unisson « Vous n’avez pas les compétences ».Puis je tombe sur une annonce : « Nous recherchons une secrétaire qualifiée, le poste est à pourvoir immédiatement! ». Je décide donc d’employer les grands moyens ! J’appelle ma meilleure amie Sylvie, et lui demande de me travestir. « Fais de moi la plus belle des femmes ! » . Plus de 5 h de maquillage, d’épilation et de travail de diction ont été nécessaires à l’élaboration de ce personnage ! Je postule donc au poste de secrétaire de l’entreprise « Adibou » et joue de mes talents de séduction lors de mon entretien ! Le patron, clairement macho, tombe dans le panneau et signe mon contrat sur-le-champ. Depuis je mène une vie paisible sous le nom de Polka Raokey…

Une erreur de casting :

Pour agrandir : cliquez ici

Juin 1962, nous sommes sur la côte Californienne cela va faire plus de trois heures que j’écoute Michel, un gars rencontré par hasard, me raconter des histoires aussi absurdes les unes que les autres.

Michel : « Oh mais vous savez les dés c’est incroyable ! Vous les lancez et ils vous affichent un chiffre… »

Moi: « Et?… »

Michel: « Vous voyez très bien où je veux en venir ! »

Moi: « Non, vraiment pas. Ravis de vous avoir rencon… »

Michel: « Si vous lancez des asperges par terre, vous affiche-t-elle un chiffre? »

Moi: « Hmm, non… »

Michel: « Voila! C’est exactement ça! »

Tom

 

Rockumentaire : Hype! Génération Grunge v

Rockumentaire est une chronique mensuelle où Tom vous proposera des documentaires liés au rock, mais la formule pourra s’adapter à d’autres genres.

Hype! (1996)

Hype! est un documentaire réalisé en 1996 par Doug Pray, sur la naissance explosive de la nouvelle scène de Seattle de la fin des 80’s. Appelez ca le grunge, le punk/rock, comme bon vous semble, cette scène a su proposer une alternative à la musique des 80’s ainsi qu’un renouveau pour le rock.

Hype! est un documentaire tourné du point de vue des principaux acteurs de la scène de Seatle. Son but est d’expliquer la naissance de ce mouvement, contrairement à l’idée de mythe que les medias ont pu véhiculer. Au début des 80’s, Seatle était une ville considérée comme très ringarde, souvent mise au second plan, « …il n’y avait que des groupes clichés, des pastiches de groupes célèbres… ». Il s’agissait pour tous ces jeunes groupes déferlant sur scène, d’apporter quelque chose de nouveau et sincère : « On se fichait du succès, on vivait à Seattle pas à L.A . Personne allait venir nous signer »  Jack Endino (Record Producer chez Sub Pop).

Les différents intervenants expliquent comment l’opportunisme des médias a été néfaste et n’a fait qu’accélérer la fin de ce mouvement. Les messages simples que ces groupes ont voulu délivrer ont été détournés et ont malheureusement façonné une société du paraître où les potins et la célébrité intéressent plus que la musique en elle même. T’es un rebel baby? Pour rentrer dans leur jeu, une femme va même jusqu’à proposer à un journal la traduction de certains mots en langage grunge : « S’ils sont assez idiots pour prendre au sérieux ce ramassis d’idioties, pourquoi se priver de se foutre d’eux ? » dit-elle.

Mais ce documentaire nous montre aussi tout un tas de documents rares, comme les débuts des Melvins, Mudhoney,Nirvana, Soundgarden etc…, ce qui a le mérite de faire briller à nouveau nos délicieuses âmes de chérubins!

Si cette scène a pu vous toucher à un moment de votre vie, « Hype! » est un documentaire à ne pas rater ! Je vous conseille aussi de voir le très bon documentaire 1991: The Year Punk Broke !

Tom